BLOUSE N°146 BURDA 09/2013

Ce patron est une jolie découverte d’Instagram. J’étais tombée sur une photo publiée par Filomenn alors que je cherchais une idée de blouse à coudre pour Pompon.

CARTE D’IDENTITÉ DE L’OBJET COUSU 

♢ Marque du patron : Patron Burda, numéro de septembre 2013. Il est disponible en ligne en français ou en anglais. Je n’avais pas trouvé celui en français alors je m’étais rabattue sur celui en anglais. Il est disponible du 6 mois au 2 ans. Je l’ai cousu en 9 mois.
♢ Tissu(s) utilisé(s), fournitures : Le reste d’un coupon de vichy bleu roi à gros carreaux provenant des Coupons de Saint Pierre, des petites pressions Prym Love en bleu.
♢ Difficulté du patron : Classé **. Premier patron Burda pour moi. Les explications sont très sommaires, du coup, je suppose que si on débute, ca doit être compliqué mais je n’ai pas eu de souci particulier.

REMARQUES

dos blouse burda 146 bébé utilisation pressions loveprym

• Les marges de couture ne sont pas incluses. J’ai lu différente choses sur la façon dont taille Burda, j’ai donc rajouté seulement 3 cm pour l’ourlet du bas. Pour les manches, j’ai fais pareil (3cm) mais 6cm aurait été mieux. C’est un peu court désormais (le projet date d’il y a quelques mois), mais je n’avais pas la petite sous la main au moment de la découpe.
• Concernant l’ajustement de la taille en revanche, rien à dire. J’apprécie le fait que le patron soit disponible en 9 mois, ce qui n’est pas toujours le cas. L’encolure me semble un tout petit peu large par contre, mais au moins ca ne serre pas.
• La proposition de montage des manches n’est à mon avis pas la plus pratique. Personnellement je commence par monter les manches avant de coudre les côtés, je trouve cela plus facile, surtout pour des petites pièces. Techniquement, il ne faudrait pas parce que cela « fausse » le rendu final et le confort du vêtement. Ceci dit, d’après certains documents techniques que j’ai eu l’occasion de lire, il y aurait beaucoup plus d’étapes que ce que les livrets de patrons indiquent.

• Les pressions PrymLove sont monstrueusement gonflantes et délicates à poser.
Ou alors je n’ai pas trop le coup de main, même avec la pince vario. J’ai souvent des râtés, et alors, bonjour pour retirer le tout, sans compter le coût de l’opération. Du coup, lors de la confection d’une autre blouse, j’ai simplement posé des pressions KAM. Moins chères et plus simples à poser (mais un peu moins élégantes).
•  J’ai cousu le revers du biais à la main, mais on peut le faire à la machine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s