[La drôle d’époque #5] Ce que je ferai après

Fin le 15 avril, ou, ainsi que mon homme le pronostic depuis le début, fin du confinement en mai ? Nous verrons. 

• Reprendre tous les rendez-vous médicaux en vrac qui ont été mis de côté : ostéopathe pour le Chonchon, contrôle de dentiste pour moi et Pompon (dieu merci, j’avais pas de gros travaux dentaires en cours), orthoptiste, rdv au service de pédiatrie, etc.

 • Faire la contre-visite du contrôle technique… qui aurait dû être faite pour le 31 mars. Au moins maintenant, l’homme m’écoutera -peut-être- quand je serine continuellement que « ce qui est fait n’est plus à faire » et « fait ce que tu peux, quand tu le peux ».

 • Aller enterrer le placenta (qui attends sagement au congélateur) de Mlle Chonchon sur notre terrain. Non, ledit terrain n’est pas là du tout où nous habitons. Sinon c’était pas drôle. Et sans doute planter une aubépine dessus.

 • Préparer le baptême de Mlle Chonchon.

 • Envoyer les faire-parts. Parce que faire-parts il y aura. C’est moi qui m’en occupe et je les avais soigneusement préparés avec un logiciel sur mon PC. Sujet d’âpres (et mouvementées) discussions avec l’homme qui voulait laisser tomber au vu des circonstances. Moi je suis tout à fait d’accord pour reporter à la fin du confinement, mais pas pour laisser tomber. On ne naît pas tous les jours, bon sang.

 •  Profiter de la première belle et chaude soirée de l’année pour aller pique-niquer sur la plage. On savourera encore plus.

• Se promener en famille.

 • Commander et planter les framboisiers pour notre terrain. Dans deux ans, on exploitera Pompon (parents indignes) pour la cueillette et on aura tous les babines rouges.

 • M’occuper enfin de changer notre frigo, qui menace de rendre l’âme depuis… euh, presque un an ? (Mea culpa sur la procrastination… Mea maxima culpa…) A chaque fois je recule parce que ca me gonfle de devoir sortir autant d’argent (pour x raisons, pas possible de le prendre en occaz’), et je me dis qu’il tiendra bien 3 mois de plus. Je m’étais promis de le changer avant la naissance. Puis juste après. Maintenant je croise très fort les doigts pour qu’il ne nous lâche pas en plein confinement.

IMGP1062

Jacinthe des bois. Photo perso.

 

 

Une réflexion sur “[La drôle d’époque #5] Ce que je ferai après

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s