AAD – Matos à avoir sous la main le jour J

Je suppose que cela varie suivant les sages-femmes, mais voici en gros ce que la nôtre nous demandait de prévoir pour le jour de l’accouchement et entre crochets mon commentaire éventuel.

  • Une petite dizaine de serviettes éponges [Ici c’était une pile achetée en brocante et que je destinais à être converties en lingettes / gants / autres si besion. Finalement on n’en a utilisé que trois ou quatre. Mais on ne peut pas prévoir…]
  • Deux bassines, une pour la toilette, une pour vomir en cas de besoin (c’est apparemment fréquent). [Juste eu besoin d’une pour de l’eau chaude pour des compresses.]
  • Argile verte pour la cicatrisation
  • Teinture mère de calendula idem
  • Un truc homéopathique [J’ai dit non, je trouve que ca ne sert à rien. Perso, je considère que ce sont des boulettes de sucre et rien d’autre]
  • Des bâches de peinture à usage unique [Honnêtement, si vous devez ne prévoir qu’un seul truc, c’est ça, et un vieux drap…]
  • Un ou deux draps
  • Sacs poubelles (pour protéger les coussins – à mettre sous une taie lavable etc)
  • Alèses jetables (au rayon « incontinence » des supermarchés, jeter les bâches après l’accouchement, etc)
  • Les affaires du bébé (un pyj / body / couches jetables pour le début + petite couverture polaire)
  • Quelques couvertures
  • Une boîte pour le placenta, à garder au frigo pour des analyses éventuelles au cas où il y aurait le moindre pépin / doute. [J’ai choisi un tupperware opaque, parce que je n’avais pas envie de tomber sur mon placenta dans le frigo. Non je ne suis pas très à l’aise avec ça… Et maintenant qu’il est en stand by dans mon congélo dans un sac ziploc, je fais bien attention à ne pas le regarder.]
  • J’avais aussi mon gros ballon pour gérer le début des contractions [après ca ne me faisait plus du tout envie]
  • Une gourde pour boire dans des positions improbables. [J’avais pas chez moi, pas envie d’acheter un truc en plastique qui pue au magasin de sport, alors j’ai pris des pailles… en papier parce que le reste était introuvable.]
  • Des gants de toilette
  • Des trucs à manger
  • Je rajouterais une écharpe de portage (en tissé, pas de jersey ou de sling) si vous en avez une pour pouvoir vous suspendre si vous en avez envie et que la configuration des lieux s’y prêtent chez vous.
  • Elle nous avait aussi demandé de nous assurer de pouvoir chauffer une ou des pièces suffisamment en cas de besoin + vérifier capacités d’eau chaude du ballon et de voir comment le pousser à fond si besoin.

On met tout dans une grosse boîte / carton et hop, quand on veut changer de pièce parce qu’on ne se sent plus bien là où on est, l’homme prends la caisse et hop, on bouge.

(Et avoir sous la main le dossier de grossesse pour un éventuel transfert en maternité. Certaines personnes préfèrent avoir un sac de prêt au cas-où, moi je ne l’ai pas fait.)

2 réflexions sur “AAD – Matos à avoir sous la main le jour J

  1. tiphaine L dit :

    je partage ton point de vue sur l’homéopathie.
    C’est intéressant de voir tout ce qu’il faut, je n’y aurais pas pensé. Ma copine qui a eu ses enfants à la maison avait une piscine gonflable! et elle utilisait un rideau de douche au lieu de la bâche de peinture.
    Pour le placenta c’est bizarre mais moi j’aurais bien aimé voir à quoi ça ressemble. J’ai eu 5 enfants mais je n’en ai jamais vu en vrai. J’ai regardé une photo sur internet mais bon ça ne donne pas l’idée de la taille en vrai. Mais bon ce n’est pas un gros regret non plus, juste une curiosité.

    J'aime

    • Andrinople dit :

      J’avoue que quand elle m’a donné la liste, il y a des choses auxquelles je ne pensais pas, et je m’étais toujours demandé quel était le fameux matériel à avoir (mon premier suivi avait un AAD de prévu, mais j’ai eu des soucis avant la dernière ligne droite). Au final, j’avais presque tout sous la main.
      Ma sf a une piscine spéciale et cela ne me tentait pas du tout, mais je comprends tout à fait qu’on en ai envie !

      Le placenta, j’avais vu celui de ma grande : j’avais demandé. Et là, j’ai même pas eu envie (je sais juste qu’il avait une forme que ma sf n’avait jamais vu, avec deux lobes.) (Après, je ne mange pas de viande, et rien que d’en voir me rend malade, je suppose que ça joue. Le côté « une boîte au frigo » c’est pas pareil pour moi que « sur le moment »). C’est pas très logique, je sais.
      La taille du placenta est variable, sa forme aussi : pour ma première j’avais un tout petit placenta, qui correspondait à sa petite taille, mais la forme était « normale ».
      Je ne te trouve pas bizarre : après tout, c’est un « organe » essentiel qui a permis à notre bébé de grandir dans notre ventre. C’est dommage qu’on ne propose pas aux mamans de le voir, ou même parfois de pouvoir le garder (impossible en maternité en France). Personnellement, autant l’idée de le manger (il paraît que des femmes le font) ne me dit absolument RIEN DU TOUT, autant ne pas le jeter comme un vulgaire déchet hospitalier me parle. (Mais quand on sait déjà le scandaleux traitement réservé à un bébé mort lors d’une fausse couche avant le délai légal de reconnaissance… ce n’est pas demain la veille qu’on aura le droit de récupérer le placenta.)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s