Le Chonchon, de 0 à 4 mois

Histoire de garder une trace quelque part… On a vite tendance à oublier, où à avoir de faux souvenirs. 
Ce n’est pas d’un intérêt passionnant, mais avant d’avoir des enfants, lire des témoignages réalistes m’avaient beaucoup aider à relativiser. Au vu des difficultés que nous avons eu avec Pompon, ca m’a aussi sans doute aidé à ne pas trop stresser pour un second enfant. (Ca fera sans doute beaucoup rire les mères de famille nombreuse…)  N’ayant personne autour de moi (encore moins de gens sympas) pour avoir ne serait-ce qu’une minuscule idée genre « c’est moi qui m’y prends comme un manche et je suis une grosse nulle ou bien est-ce que c’est normal ? » et bien lire toutes ces idées en vrac a été un vrai phare dans la nuit. 

Donc, le Chonchon.

Premièrement, avoir eu un bébé de poids normal (2,8kg pour 49 cm) plutôt que le mini gabarit de sa frangine (2,2kg…) a été un ÉNORME soulagement. Il n’a pas été nécessaire la réveiller toutes les deux heures, de noter toutes les tétées. De la peser deux fois par semaine jusqu’à neuf mois (oui, neuf mois). De devoir se taper la corvée de la pesée avant / après tétée.
Pas d’inspection de la PMI au domicile. Pas d’interrogatoire. Pas d’angoisse qui me ronge. J’ai eu des supers crevasses au début de l’allaitement par contre, malgré la bonne position et tout le toutim. Allaitement lancé et toujours en cours. Début septembre est prévu le début des modes de garde. On commence déjà à avoir une petite pression sur l’entraînement au biberon, en dépit des nouvelles recommandations comme quoi ça ne sert à rien de vouloir débuter avant. Je partage aussi cet avis, qui est que le bébé sait très bien reconnaître quand il est à la maison (et peut téter) et quand il est gardé et ne peut pas. Chonchon grossit bien, prend gentiment 1kg par mois. A 4 mois et demi, elle porte certains des vêtements cousus maison taille 12 mois, que sa sœur portait à 15 mois !
Mlle Pompon faisait le même poids à 11 mois ! (Pour 6kg100 à la visite des 4 mois de Chonchon.)

Le premier mois, c’est un bébé tout tranquille, qui s’endort tout seul sur le doomoo pendant qu’on mange.
En revanche, l’endormissement le soir est nettement plus sportif : plusieurs heures dans les bras, à alterner tétées (parfois elle fait des grèves, ce que je ne connaissais pas) et mode « ascenseur / haltères bébé ». C’est vers deux mois que ca se calme et que les soirées se libèrent progressivement. Entre 3 et 4 mois, elle traverse une phase tellement cool que je m’inquiète : il suffit le soir de lui mettre sa couche, son pyjama, sa turbulette. De lui donner la tétée, de lui faire un bisou et de la poser dans le lit pour qu’elle s’endorme. Je me dit qu’il y a un loup… Oui, et non. Il faut dire que Mademoiselle ne s’endort que sur le ventre, il faut essayer de la retourner sur le dos plus tard. Souvent ca la réveille. Super casse-pied, super stressant. J’avoue que parfois je la laisse dormir sur le ventre quand je dors à côté d’elle en cododo la nuit. Normalement il ne faut pas… mais je ne dors pas le jour (rien à faire, je suis trop stressée et j’ai toujours eu des soucis de sommeil). Après avoir cumulé moins de huit heures de sommeil sur trois jours, j’ai craqué. Je tombais de sommeil, je pétais un câble pour rien, je me mettais à hurler, à pleurer, j’ai cassé un truc ou deux d’ailleurs. L’OMS dit… oui, c’est vrai. Mais ce n’est pas l’OMS qui dort avec toi le soir. Ou pas. J’avoue miser lâchement sur la crèche pour qu’elle s’habitue à l’endormissement sur le dos. [Mère en carton #1]

Elle a un sacré RGO : à même pas 1 mois, on l’entends qui mâchonne constamment. fait des glouglous. Se réveille en sursaut en hurlant après un « gloups » bien audible. Pleurs de douleurs pendant plusieurs heures d’affilées le soir (jusqu’à 6h le fameux soir où on a compris qu’on n’y couperai pas). Elle régurgite relativement peu mais son haleine sent le beurre rance (c’est infâme). Bon, on connait tous ces vilains symptômes : encore un reflux non externalisé. Sa soeur avait eu le même, sauf que la première fois, elle avait été jusqu’à régurgiter du sang. La pédiatre de l’hosto pour sa visite des deux mois avait refusé d’investiguer, actant que « ca passerait ». En réalité, elle a été mise sous inexium un mois plus tard avec un oesophage bousillé (et le quotidien aussi). Du coup, on n’a pas attendu. On a testé les quelques alternatives genre polysilane et gaviscon. Nada. Et après une méga engueulade entre Monsieur et moi (parce que l’Inexium n’est pas le plus clean des médicaments et que je voulais attendre encore deux ou trois jours), il a pris un rdv par visio, a expliqué le cas à la toubib qui a donné une ordonnance. L’affaire s’est réglée en trois jours. Il avait raison. Ca ne m’a pas enchanté, mais voir son bébé se tordre de douleur et se mettre à pleurer d’impuissance, ce n’est pas non plus une solution. Je ne mange pratiquement jamais de PLV, et les très très rares fois où j’en consomme, c’est régurgitations +++ Je suppose qu’on demandera une ordonnance pour avoir une PCN  (Préparation commerciale pour Nourrisson) sans produits laitiers pour la crèche. L’ostéopathe m’avait initialement conseillé d’arrêter de manger tomates, agrumes, fruits rouges, et tout un tas de trucs pour éviter l’acidité. Testé sans succès pour Pompon. Là, j’ai dit zut. Honnêtement, je ne vois pas tellement la différence. Peut-être pour certains enfants, mais personnellement, à part s’embêter -pour ne pas employer une expression plus fleurie- aucune différence. [Mère en carton #2]

A quatre mois elle gigote bien, mais si parfois -rarement- elle se met vaguement sur le côté, ce n’est pas encore son grand trip. Elle tient bien sa tête depuis un bon bout de temps et remue joyeusement bras et jambes. Je ne l’ai entendu rire qu’une seule fois, et les petites chansons gestuelles qui faisaient littéralement hurler de rire Pompon la laisse de marbre. Je n’ai pas de « bébé génie » qui tient assis tout seul à quatre mois et se retourne à deux. (Ceci est un passage un peu ironique, j’ai remarqué cette espèce de compétition féroce qui existe autour des progrès des bébés et des tout-petits, et ca me gonfle… A part l’ego des parents, je ne vois pas ce que cela prouve réellement. Sauf gros problèmes manifestes / observations médicales, of course ! ) Depuis un mois, elle « part en voyage » en se propulsant vaguement sur ses talons et sur les fesses.

Niveau jeux / jouets, j’ai juste eu une remarque sur « elle n’a pas plus de jouets ? »  La thpersonne ne l’a pas dit méchamment, mais c’est venu chatouiller ce petit sentiment d’infériorité qui date de ma grande. L’Homme a eu la meilleure réponse qui soit : « elle a mieux, elle t’observe quand tu fais des trucs et elle est fascinée par sa grande sœur. F**** ces histoires de jouets. » Là où Pompon aimait « Monsieur Cube », Chonchon préfère « le skwish ». Pas de jouets avec des diodes / piles / etc. Quelqu’un lui a offert un doudou (rose, bien sûr). A une époque, ca m’aurait soûlée, mais je suis devenue plus cool avec le temps. J’ai sincèrement remercié parce que la personne n’était pas obligée de faire un cadeau, et que ca m’a touché qu’elle pense à ma petite. On était en plein confinement et c’était pas du tout le post-partum que je prévoyais, et ce type de geste m’a fait du bien. Le reste, c’est du détail : je l’ai lavé et mis dans le berceau. Il y a trois ans, j’aurais rouspété devant un truc inutile. (A ma décharge, il y a trois ans, on devait déménager tous les six mois, donc c’était réellement nécessaire de ne pas s’encombrer).

Elle dort toujours en cododo à l’heure actuelle, mais la période bénie où elle se réveillait vraiment à 11h30 du matin et me laissait lire au lit le soir est passée ! J’utilise donc une petite lumière LED de camping avec un tissu rouge dessus (pour atténuer la lumière trop crue) et je me contente éventuellement d’une page ou deux d’un bouquin, là où avant je lisais nettement plus longtemps. Lire au lit le soir a toujours été mon moment préféré de la journée et un bon moyen de me détendre.
Elle est couchée entre 19h15 et 20h et se réveille généralement autour de 00h30, 3h, 6h et 8h30. Ca varie, évidemment (je ne regarde plus les heures maintenant, je les devine à la luminosité). Les réveils nocturnes ne me gênent pas plus que ça… ce qui me gêne c’est quand le bébé ne se rendort PAS. Genre, il est 4h40 du matin et le bébé veut JOUER (et ne se rendort pas… sauf qu’une fois que je suis réveillée, je ne me rendors pas avant le soir. Ou alors je dors quatre à cinq heures d’affilées, ce qui n’est pas possible en ce moment). Au bout de plusieurs semaines (? ou moins ?) à ce régime, nous avions cessé de dormir avec sa sœur qui a alors cessé de faire ça. Il y a eu chez Chonchon une occurrence du genre il y a quelques jours… exactement au même âge que sa sœur. Je croise les doigts pour le moment, parce que la configuration de notre maison sera moins pratique pour faire chambre séparée que là nous vivions avant. Une fois qu’elle aura intégrée « sa » chambre, il faudra que je me lève vraiment et traverse tout l’étage pour aller la voir. Et je déteste me lever la nuit… C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles je me suis autant accrochée pour faire démarrer cet allaitement. [Mère en carton #3]
Elle dort en moyenne maintenant environ 2h de sieste le matin et 3h l’après-midi, là où sa sœur n’est pratiquement jamais arrivé à dormir plus de 30 minutes d’affilées (on pense maintenant que c’était en raison de son RGO).

Elle accepte d’être un peu posée. Un peu voulant dire 2 minutes certains jours, et jusqu’à 30 minutes entre deux changes les bons jours (Je la laisse un peu les fesses à l’air entre deux couches). Très vite, elle préfère les bras… et n’accepte que très peu d’être portée (que ce soit sling ou deux autres modèles d’écharpe de portage). Si elle n’est pas trop énervée, elle tolère un peu d’être dans sa poussette pendant qu’on lance le repas. Elle joue un peu sur son tapis d’éveil (que j’avais cousu maison au temps de Pompon) mais j’ai remarqué que ca l’énervait pas mal et que ca provoquait des régurgitations même à distance des tétées. Donc, on évite, on privilégie le relais entre nous deux, la poussette ou le doomoo (sorte de pouf pour bébé qui vaut une fortune à l’état neuf mais que j’ai dégoté à 15€ sur Vinted). Encore une fois, pour la première, j’aurais poussé des hauts cris. Là, j’ai définitivement adopté la phrase lue chez une maman : « la maternité c’est un marathon, pas un sprint. »

La toubib a proposé que l’on démarre la diversification à 4 mois. J’ai dit niet. On attendra 6 mois. Ou au minimum 5 mois : c’est que Chonchon a l’air trèèèèès intéressée par la nourriture qu’elle nous voit manger. Mais je voudrais qu’elle tienne mieux assise, et on verra éventuellement pour un peu de DME (Diversification Menée par l’Enfant).

Elle a par contre un petit soucis à un pied, qui n’avait pas été vu par le médecin. C’est ma sf qui a insisté. Et après un passage chez la kiné, le souci est beaucoup plus important qu’escompté. Nous avons rdv chez un spécialiste à l’hôpital, mais pas avant fin septembre, ce qui fait un délai très important pour un bébé, d’autant qu’elle n’a pas pu avoir de kiné avant la fin du confinement. Cela me met très en colère, d’autant qu’on parle plus ou moins de cas de COVID qui augmentent près de chez nous, et qu’on commence tous à se demander si on va se payer un reconfinement une fois la saison touristique passée. Hors qui dit confinement dit pas d’école, pas de suivi médical pour le pied de Chonchon, etc. Je tâche de rester positive et de me concentrer sur autre chose, parce que je ne peux pas changer la situation (à part porter mon masque dans les lieux publics comme il est obligatoire de le faire. Ca me gonfle mais je n’ai pas du tout envie de revivre la situation de mars-avril-mai, ou plus exactement, je n’ai pas envie que le moral et la santé de mes filles en pâtissent.)

Et le suspens de la reprise du boulot… reste plus ou moins entier. Je préfère par sécurité ne pas trop en dire, mais apparemment, ca ne serait pas une mauvaise idée que je prolonge le congé parental.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s