Coudre un béguin de baptême perlé

(Et le nouvel éditeur de texte WordPress est une horreur, j’ai dû réécrire plusieurs fois l’article. Une vraie galère.)

Il n’y a pas de robe de baptême de famille chez nous. De mon côté, je ne sais pas vraiment pourquoi. Disons que les hasards de l’histoire ainsi que la configuration très particulière de ma famille me donne une idée du pourquoi, mais sans plus (et il n’existe plus personne à qui je puisse poser la question).

Du côté de Monsieur, la robe qui avait servi pour lui a été offerte à des cousins. Un cran au-dessus, ce sont des familles nombreuses, voire très nombreuses (onze enfants, dont l’une est morte en bas âge) donc à moins d’être le ou la premier.ère, aucune chance d’hériter de quoi que ce soit.

Pour la robe, j’en avais trouvé une relativement ancienne dans un magasin d’antiquité de l’Île d’Orléans quand je vivais au Québec. Jolie et facile à mettre. Par contre, pour remplacer le traditionnel « vêtement blanc », j’avais décidé (enceinte de ma grande) de m’inspirer des costumes bretons pour faire le béguin de baptême. J’ai longtemps hésité sur le type de béguin à faire.
Ma belle-mère est du pays Bigouden (en breton Ar Vro Vigouden. En breton, pays est du genre féminin.) et là bas il y aurait eu deux types de béguins :

-ceux pour les petites filles avec une cocarde
-ceux pour les garçons avec un gland de passementerie

Je n’ai pas refait un de ces modèles justement parce que je voulais un béguin « unisexe ». Ceci étant, et parce que je me suis posée la question de savoir comment ces familles faisaient pour ce type d’occasion (je doute qu’il y ait eu à chaque génération deux exemplaires en circulation…) et il apparaîtrait que cette distinction ait été plus rare que ce que l’on croit habituellement. Rare, dans quelles proportions ? Quels cas/chez qui ? Quelles époques ? (Parce que de 1890 à 1950, la période est vaste et que le costume évolue). Bref.

Aussi, je me suis plutôt inspirée des costumes perlés de Quimper / Elliant (Pays Glazig et Melenig) pour leurs dessins perlés très élégant et facilement transposables. Je ne cherchais pas à reproduire une pièce de costume ni à « singer » mais plutôt à m’inspirer pour faire quelque chose que je sois en mesure de reproduire niveau technique (!) et qui puisse traverser les années sans prendre une ride.

Exemple de bonnet d’enfant de Basse-Bretagne. Fin du XIXe / début du XXe. Pas de localisation précise. Source : Bretagne musées

Il a été réalisé dans une pièce de lin blanc assez fin, entièrement cousu et brodé à la main.

1/ Le patron du béguin proprement dite a été trouvé sur ce blog : tutoriel ici. Je voulais un béguin en trois partie pour respecter au maximum la « structure » des anciens béguins (donc sans fronces, ou « fond »)De mémoire, je l’avais fait en taille 3 mois en retranchant 1 ou 2 cm. Mlle Pompon avait une tête minuscule et j’avais peur que ce soit vraiment trop grand sinon. Ensuite, j’ai coupé et entoilé la future partie perlée pour lui donner un peu de tenue. J’ai surfilé au point zigzag (seule et unique utilisation de la machine à coudre).

2/ Ensuite, et AVANT de les assembler, j’ai commencé la broderie perlé. J’avais acheté de la bête rocaille en mercerie. Je n’avais pas réellement d’idée précise de ce que je voulais faire comme motif. J’ai fait d’abord le « semis » de perles sur le fond du béguin (qui n’est pas très réussi. Au départ je voulais faire des rangées, et puis j’ai finalement en cours de route opté pour le « semis ». Aujourd’hui je ferais sans doute différemment, mais tant pis.
Ensuite, j’ai déterminé le centre des deux parties latérales, et j’ai commencé à broder en partant du centre. On trouve beaucoup d’idées de « peintures de mandala » aujourd’hui : le principe est un peu le même. On démarre au centre et puis on rajoute à chaque fois un nouveau « cercle » au motif, en alternant / variant. Intuitivement, ca me paraissait être la chose la plus simple à faire. Je n’ai appris qu’ensuite que c’est la manière traditionnelle de faire en broderie bretonne. (Je suppose qu’on retrouve cette méthode de construction ailleurs : est-ce parce qu’elle ne demande pas vraiment de grandes préparations préalables contrairement aux broderies actuelles et/ou (c’est moi qui extrapole donc à prendre avec des pincettes/à vérifier) qu’il est possible de modifier le motif en cours de route ?

Au fur et à mesure, je dessinais le motif avec un stylo frixion (qui disparaît à la chaleur) et je brodais les perles. Je ne rentre pas dans les détails techniques de réalisation du perlage.

IMG_6175

3/ Ensuite j’ai assemblé à la main au point arrière les trois parties extérieures (perlées) et la partie doublure (non perlée non entoilée), ajouté les rubans de satin pour fermer le béguin et tout cousu ensemble avant de fermer le bonnet au point coulé (whip stitch).

IMG_6170

IMG_6185//embedr.flickr.com/assets/client-code.js IMG_6177//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

Au total, ca aura été un projet très chronophage. Pas vraiment compliqué mais minutieux et lent. J’ai travaillé d’arrache-pieds entre juillet et août 2017, en grapillant les moments où elle dormait un tout petit peu en journée et les soirées (avec une grosse lampe pour avoir de la lumière directe). Je ne suis pas certaine d’avoir un jour le courage d’en refaire un…

Je suis très fière du travail accompli et même si trois ans après je vois les défauts de certains détails, je me dis que c’est une jolie pièce qui a accompagné mes bébés dans ce beau moment. Enfin, je dis mes bébés, mais pour être honnête, le diacre avait zappé la partie du vêtement blanc au baptême de Pompon. Du coup, j’ai juste pris le temps de lui mettre sur la tête (en gronchant un peu intérieurement parce que c’était une cérémonie baclée… bref) et elle ne l’a porté que quelques minutes (elle l’a arraché après XD).

Pour Chonchon, il était un pooooil petit, mais ca allait. ^^

Une réflexion sur “Coudre un béguin de baptême perlé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s