Le point sur les projets de septembre

  • Ranger / trier / laver les placards de la cuisine = fait partiellement. Les quelques « cases » des placards qui posaient problèmes ont été repensées. Il reste à nettoyer le reste…
  • Reclasser la grande bibliothèque de la pièce à vivre = Les rayonnages du bas étant occupés par des jouets, j’attends de pouvoir les ranger ailleurs.
  • Trier la garde-robe de Pompon. = Fait. Ainsi que le marquage de ses vêtements pour l’école. (Notamment le stock d’étiquettes à coudre. Je n’utilise pas ou presque d’étiquettes thermocollantes : c’est du plastique et elles ne sont retirables. Du coup c’est compliqués pour les revendre ou les faire passer à d’autres enfants. Seul cas de figure où je les emploie : les vieux pantalons patchés qui sont en fin de vie, parce que ca sauve du temps quand même.)
  • Retrier les vêtements dans les stocks : j’ai des grands sacs de stockages où je classe les vêtements trop petits par taille. Mmmh, j’ai tout rangé et constaté qu’ils sont bien pleins. La faute aux rachats de vêtements pour Chonchon. Réutiliser les vêtements de bébé, c’était une illusion de primipare. On réutilise un peu, mais pas tout. Je garderai le basique et le reste, au revoir. Mais pas tout de suite, parce qu’en fait, tout est rangé et que ca n’est pas problématique.
  • M’occuper de la chambre de Chonchon = Stand by pour des raisons expliquées plus bas.
  • Trier / ranger notre placard de vêtements = Fait. Finalement pas grand chose à trier. J’ai aussi trié les cartons en souffrances qui attendent depuis 2016… (Mais récupérés seulement en 2018.)
  • Vendre les vêtements et chaussures que je ne met plus = Rangés à part, ca se fait progressivement, mais sûrement.
  • Ranger et faire le tri de mon armoire aux tissus, et utiliser un max de ce que je possède = Fait. Il y a du stock, mais ce sera de toute façon utilisé. Je ne veux pas non plus tomber dans le travers du « je fais n’importe quoi pour utiliser puis avoir un prétexte pour racheter » qu’il m’a semblé poindre parfois dans la blogo couture.
  • Me lancer dans la couture d’une partie de la garde-robe d’automne-hiver pour Pompon. = En cours.
  • Trier les jouets, reclasser et évacuer des trucs que l’on nous a refilé. = Fait. Et j’ai dû aller rechercher une peluche parce qu’elle manquait à Monsieur. Oui, oui… elle lui évoque un moment mignon et il refuse que je m’en débarrasse. Hum. (En vrai j’était partagée entre la consternation, l’hilarité, le fait que je trouve ca mignon, et le « bon au final, ca ne fait de mal à personne, alors… ») Mais chuuuuut.
  • Faire les albums-photos. = Pour leur 18 ans ? ^^
  • Me réinscrire à la médiathèque = Ouiiii. Et excellente surprise, j’avais quand même pris soin de me munir du justificatif CAF de notre quotient familial et eu la bonne surprise de découvrir que je pouvais avoir le tarif réduit (la moitié du tarif plein pour les deux quotités les plus basses) Tant mieux.
  • M’atteler à toute la paperasse administrative qui attend = Ma phobie administrative et moi. Ou moi et ma phobie administrative. Et le cirque kafkaïen de la CAF, on en parle ?
  • Il y aura deux ou trois trucs à faire / choisir pour la rénovation de notre future maison = Fait.
  • Ranger le garage qui a une tonne de cartons et de bordel monstrueux = Je grignote là aussi l’avance. Morceaux par morceaux.
  • Gros ménage de la maison, incluant les zones généralement délaissées (genre, sous le canapé…) = Sous le canapé, je pense qu’il y a la colonie de vacances des araignées du quartier, mais j’ai fait plein d’autres trucs ingrats ‘laver le rideau de douche, etc, etc) mais nécessaire une fois de temps en temps.
  • M’attaquer à au moins une partie du reprisage en retard = Panier vide, sauf une chemise de Monsieur.
  • Réorganisation de la chambre de Pompon qui grandit = Ca attend une livraison. J’ai complété son meuble de rangement de vêtements (un Trofast Ikea) par son jumeau. Sauf que la livraison, c’était trois semaines de délais. D’où le stand by pour la chambre de sa soeur et la bibliothèqe. Ca va être les chaises musicales début octobre à la maison.
  • (Et Monsieur a passé le rotofil. Enfin, la tête débroussailleuse parce qu’il a perdu l’autre tête.)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s