Les cadeaux de Noël… 2020

Nota : Comme toujours, tout ceci n’est que le reflet de ce que nous faisons / essayons de faire chez nous à l’heure actuelle. Ce n’est pas une vérité générale, un truc gravé dans le marbre pour l’éternité ou un jugement de valeur quant aux personnes faisant différemment. Juste un fonctionnement qui colle bien chez nous pour l’instant. Vu que j’ai des enfants en bas âge (et uniquement deux), c’est pour le moment facile à faire, on ne va pas se mentir. Ces articles me permettront justement de voir l’évolution, et éventuellement de relativiser dans quelques années 😉 

Nous avons fait le choix de limiter les cadeaux à Noël. Je trouve qu’entre la grand-mère, l’oncle, etc, on arrive vite à pas mal de choses. Hors nous ne souhaitons pas habituer nos enfants à recevoir des montagnes de trucs pour différentes raisons :

  • Nous n’avons pas de gros moyens financiers
  • Nous trouvons que plus un enfant reçoit de choses en même temps, plus il est perdu ; plus l’attention réelle portée à chaque cadeau se dilue.
  • Nous préférons des achats bien « calibrés » qui correspondent à leurs besoins, et si possible aussi éthique que faire se peut (en prenant en compte leurs goûts. Sur ce dernier point, pour le moment pas de « liste de Noël » et pas de demandes genre « Barbies » donc c’est plutôt facile. J’imagine bien que ca deviendra sans doute plus délicat dans le futur.)
  • Nous n’avons pas envie que Noël se transforme en courses à l’augmentation de cadeaux. J’ai trouvé une série d’articles intéressants qui expriment bien notre point de vue sur un blog dédié au minimalisme. 

Don’t Let Shopping Ruin Your Holiday Season 

7 Signs You Shouldn’t Buy Another Christmas Gift This Year

Il n’y a pas de télévision à la maison. Donc pas de publicités. Le sticker « pas de pub » est sur la boîte aux lettres, donc pas de catalogues de jouets non plus (et quand bien même, ils seraient directement mis à la poubelle recyclage). Mlle Pompon parlant peu, et n’allant réellement à l’école que depuis septembre, nous sommes encore épargnés par la « liste au Père Noël ». D’ailleurs, apparemment c’est une activité qui est toujours proposée dans certaines écoles ou centre de loisirs (pour la notre, je ne sais pas). Franchement, ca serait pas mal d’arrêter d’entretenir le processus. Si on nous serine que telle ou telle activité (genre apprendre à coudre un bouton) relève des parents, pas de l’école, ca serait bien aussi qu’on arrête avec le montage de bourrichon sur le vieux barbu coca-cola. Fin de la râlerie. 

Cette année, Mlle Pompon aura : 

  • Une draisienne réglable. Cadeau de sa grand-mère qui a eu la bonne idée de l’acheter dans un magasin local indépendant qui référençait le modèle choisi. A noter que le sujet avait été épineux avec elle. Elle passait son temps à dire « oui mais moi je veux acheter hein. On a le droit d’acheter. J’ai envie d’acheter pour elle, et je vais le faire hein ». Il a fallut faire passer l’idée que les vêtements c’étaient de l’occasion, que j’achetais des trucs en brocante etc. Du coup, pour les Noëls et anniversaires, je choisi un cadeau important et « fondateur », un truc qui va rester et durer plusieurs années, être utilisé par la fratrie. Elle est ravie d’acheter « la pièce maîtresse », je sélectionne minutieusement l’objet en question. Ce fonctionnement met tout le monde d’accord. Par contre, je ne suis pas certaine de ce que ca donnera dans quelques années, mais on a encore le temps de voir venir et de s’adapter. 
  • Le livre Big bang pop qui met en parallèle la création de l’univers et la naissance d’un bébé. (Il est possible de le feuilleter en ligne).
  • Un sweat avec des silhouettes de chat. Elle a deux vêtements avec des chats dessus, et tous les matins, elle regarde s’ils sont dans son tiroir pour pouvoir les mettre. Elle accepte de mettre autre chose, et je veille à ce que cela ne vire pas à la monomanie, mais étant donné que la jupe a été sorti des vêtements mettables parce que non adaptée à l’hiver, je me suis dit que cela lui ferait sans doute plaisir. C’est un peu un achat (en occasion) « purement plaisir », et c’est la raison pour laquelle il est dans les cadeaux et pas dans les arrivées « normales ». 

En principe, c’est tout. Je prépare des listes de livres comme « idées cadeaux » pour les membres de la famille qui ont envie de faire un cadeau. Et je me doute qu’il y aura sans doute un ou deux rajouts par ci par là (ne serait-ce que le mini camion de pompier trouvé au magasin solidaire, qui sera posé dans l’assiette du dîner) par untel qui vient et demande si « ca lui ferait plaisir ». A noter qu’il m’est arrivé d’escamoter le cadeau remis pour être offert et de le proposer à l’anniversaire (en prévenant la personne !) C’est toujours bien passé. Soit notre entourage à fini par admettre que nous sommes de gros hippies anti-capitalistes, soit petit à petit, il a des remises en question de ce mode de fonctionnement (un peu des deux je pense). 

Nous avons participé avec Pompon à l’opération « calendrier de l’Avent inversé » où il était question de garnir des boîtes pour qu’elles soient ensuite offertes à des personnes (adultes, enfants) dans le besoin. L’équilibrer donner-recevoir, etc. 

Tout ce qui est feutres, coloriages etc, est considéré comme « des fournitures de travail » et n’est pas compris dans les cadeaux de Noël. Il y a aussi des petits ajouts de livres pendant l’année, en plus de nos ravitaillements en bibliothèque. Pour la Saint-Nicolas, elle a également eu en cadeau un livre sur les tracteurs. (Elle est fascinée par les tracteurs, camions et autres engins de chantier). 

Et sinon, après en avoir discuté, nous allons faire un cadeau au bébé. Pas tellement pour « faire plaisir au bébé » (qui sera ravi de déchirer l’emballage et d’essayer de le manger en ignorant royalement son « cadeau ») mais parce qu’il est probable, vu son attitude quotidienne, que Pompon cherche illico « où est le cadeau pour sa sœur » et ne comprenne pas qu’elle n’en ai pas. Nous avons eu un petit hiatus du genre pour je ne sais plus quoi vers le mois d’octobre, et elle en avait pratiquement les larmes aux yeux. Donc je vais piocher une des « balles tactiles » que j’ai en stock, l’emballer pour la tenir à discrète disposition si effectivement le schéma potentiel se confirme. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s